entrainement-preparation-physique-objectif

Préparation physique et entrainement – A lire sur le web (édition du 04/07/2014)

Sélection d’article sur l’entrainement et la préparation physique pour le moi de juin 2014.

7 règles pour faire carrière dans la préparation physique – Olivier Bolliet

Qu’est ce qu’une boisson isotonique pour le sport ? – Isabelle Mischler

Les étapes de la réathlétisation – Guillaume Buer

Prévention des blessures dans le basket – Mikaël Berthommier

Crossfit et préparation physique, quand l’un veut dominer l’autre – Ludovic Bois

Muscles fondateurs de l’épaule, le Buchberger 12: 1 de 5 – Jean-Philippe Moisan

Musculation et sprint : améliorer son sprint avec la musculation – Gabriel Zakovic

Musculation: 3 exercices à éviter – Vincent Grosdemouge

Comparaisons cinématique et cinétique entre le kettlebell swing et le kettlebell snatch – Pierre Debraux

Les fessiers : Muscles fondateurs – Yanick Pagé

Quand faire du travail en hypertrophie ? – Xavier Roy

hanche-preparation-physique

Exercice à faire : circuit hanche au câble

Vous connaissez certainement l’importance que je porte à la réduction des risques de blessures. Certains exercices peuvent à la fois remplir un rôle d’échauffement/activation et également de prévention des blessures. C’est la cas du circuit hanche au câble. C’est ce circuit que vous pouvez notamment utiliser en début de séance.

Type d’exercice :

Activation / prehab

Pourquoi :

Le genou et la cheville sont souvent victimes d’un mauvais fonctionnement de la hanche. Le circuit hanche au câble, permet de renforcer les muscles de la hanche (adducteurs, abducteurs, fléchisseurs et extenseurs) d’un côté, tout en sollicitant votre stabilité sur l’autre côté.

Comment :

Attacher un câble ou un élastique à votre cheville. Vous pouvez vous tenir au début mais l’idée même de l’exercice est la dissociation entre les 2 jambes.

Vous devriez ressentir :

Dans les muscles de la hanche (adducteurs, abducteurs, fléchisseurs et extenseurs) et dans les fessiers de la jambe au sol.

Rendre plus complexe :

Essayer de monter le genou à hauteur de hanche lorsque êtes dos au cable (montée de genou « classique ») et lorsque la jambe attachée est coté cable (montée de genou type « crossover/pas croisé »).

exercices-preparation-physique-entrainement

Préparation physique : 3 types d’exercices à faire (et que vous ne faites pas assez !)

Certains pourraient penser que je passe mon temps à dire ce qu’il ne faut pas faire. Pas totalement faux. J’essaie plutôt d’expliquer que tout n’est pas toujours bon pour tout le monde. Grosse différence !

Néanmoins, j’ai décidé aujourd’hui de vos proposer 3 types d’exercices que vous ne faites pas assez dans votre préparation physique :

1 – Exercices correctifs

Peu importe le type de travail correctif (activation/isolation ou intégration), il est toujours bon, dans un objectif de santé à long terme, de réaliser ce type d’exercices. Par exemple, réaliser des overhead squat en début de séance peut s’avérer très utile si vous sollicitez ce même schéma pendant le corps de séance.

Comme je vous l’expliquais dans CET ARTICLE, j’utilise le travail correctif depuis 2008 et je pense que cela m’aide à garder mes sportifs en bonne santé sur le long terme.

 

2 – Exercices pliométriques

La pliométrie est souvent identifiée comme une méthode visant l’amélioration des qualités d’explosivité et de force/vitesse. Ce qui est vrai.
Mais il faut également se souvenir de l’importance de la maîtrise de la phase excentrique lors des réceptions et des changements de direction. Comme je vous le présentais dans un article en 2 parties sur le sujet des changements de direction (PARTIE 1PARTIE 2 ), plus la vitesse est élevée, plus la force à absorber est grande. Les exercices de musculation ne peuvent que très difficilement reproduire les mêmes caractéristiques de force et de vitesse que les exercices pliométriques.

Apprendre à décélérer / absorber de la force est tout aussi important, si ce n’est plus, que d’apprendre à accélérer.

3 – Exercices technique vitesse et changements de direction

La vitesse en sport n’est pas seulement une affaire de qualités neuromusculaires. De ce fait, apprendre, puis conserver les bonnes techniques de bases semble nécessaire. Ceci durant toute l’année. Les thèmes sont nombreux : accélération, décélération, linéaire, latéral, changements de direction. Plusieurs conseils dans CETTE VIDEO.

full-metal-jacket-drill-sgt

A quelle époque correspond votre préparation physique ?

J’ai retrouvé dans mes archives un support de présentation de Fred AUBERT sur la dimension physique de l’entraînement, lors d’un lundi du CREPS de Bordeaux – Aquitaine en 2012 (hé, oui ! Comme tous les préparateurs physiques que je connais, je conserve des articles, vidéos, supports…).

Fred AUBERT est actuellement à la FF de football et était C.T.N. de la F.F. de basket-ball, en charge de la préparation physique auprès de la DTBN.

Dans ce document, il offre une description de l’évolution du préparateur physique au cours des années.

non classe  A quelle époque correspond votre préparation physique ?

1950 – Le militaire : devenir rustique, stage commando

1970 – Le prof d’EPS : culture physique multiforme et éducation motrice multidisciplinaire. Pas de spécialisation précoce.

1980 – L’entraîneur d’athlétisme : le concept d’entraînement foncier (approche pyramidale), d’haltérophilie (technique et méthode de musculation) ou de gymnastique (discipline du corps : force, agilité souplesse dans la production codifiée de formes de corps).

Suite à l’émergence des formations universitaires

1990 – Le préparateur physique est technicien de son sport : tendance technologique – PP / tendance didactique EPS.

2000 – Entraîneur physique : L’analyse de la tâche et l’évaluation du profil de ressources du sportif organisent la préparation physique.

En d’autre termes : dis-moi comment est ta préparation physique et je te dirais à quelle époque tu appartiens !

vitesse-acceleration-force-vecteurs

Direction des vecteurs de force pour l’entraînement de la vitesse

Un nombre non négligeable de pratiquants de la musculation en salle sont capables de déplacer des charges impressionnantes.

Beaucoup moins sont capables d’accélérer et de sprinter à haute vitesse.

Loin de moi l’idée de rabaisser l’entraînement des pratiquants de musculation en salle. Encore moins d’occulter l’importance du développement de la force dans le but de développer l’accélération et la vitesse.

Augmenter le niveau de force appliqué au sol et le taux de montée de force auront sans aucun doute des effets positifs sur toutes les activités athlétiques et sportives.

Mais comme je l’explique dans ma vidéo, 6 clés pour améliorer votre vitesse, la direction dans laquelle nous appliquons la force à une importance cruciale.

Comme le présentait l’excellent Brent Contreras sur son blog (en anglais), la nomenclature classique par plans anatomiques pourrait être dépassée.

vitesse  Direction des vecteurs de force pour l’entraînement de la vitesse

Pour devoir laisser place à une approche basée sur la direction. Xavier Roy nous présentait le concept de Contreras sur son blog (à noter : Xavier présentera lors du Congrès du l’U3P en septembre sur Paris).

vitesse  Direction des vecteurs de force pour l’entraînement de la vitesse

Ceci doit nous interpeller sur l’importance de proposer des exercices / situations correspondants  aux directions spécifiques de chaque sport.

Par exemple, nous savons que l’utilisation de harnais, de ceintures ou chariots permet de maximiser la composante horizontale, antéropostérieure, de la production de force au sol.

vitesse  Direction des vecteurs de force pour l’entraînement de la vitesse

Prendre en compte la direction des vecteurs de force pour les phases de décélération devrait également être un point d’emphase.

La majorité des sports demandent une haute capacité d’accélération, pas uniquement des perfs en salle. Cependant, et même si le niveau de force est un facteur clé, la préparation physique doit être spécifique aux demandes du sport. Il serait trop simple de passer 3 mois uniquement en salle de musculation et espérer être plus explosif et rapide sur le terrain.

L’entrainement de la vitesse vous intéresse ?
La Lisses sport Académie organise un séminaire de 6h sur l’entrainement de la vitesse pour les sportifs, coachs sportifs, préparateurs physiques et entraîneurs.

Informations et inscriptions : Séminaire vitesse LSA

6 livres canadiens sur la préparation physique à lire absolument

non classe  6 livres canadiens sur la préparation physique à lire absolument

Je vous avais déjà présenté plusieurs livres à lire sur la préparation physique ainsi que les suggestions des lecteurs et deux articles spécifiques (Approche systémique de la performance sportive / Bible de la préparation physique).

Aujourd’hui, je vous propose une sélection d’ouvrages canadiens. Plus particulièrement de 2 auteurs : Christian Thibaudeau et Kevin Arsenault.

Christian Thibaudeau est un spécialiste de l’entraînement de la force. Extrêmement populaire outre-atlantique, il l’est moins en Europe et en France tout particulièrement. Certainement en raison du faible volume d’articles/livres en français en comparaison de celui en anglais.

- Get Jacked… Fast !

- Méthodes modernes pour développer une super-force

- Musculation à haut seuil d’activation

- Livre noir des secrets d’entraînement

- L’entraînement auto-régulé

Un peu moins connu mais plus récent, Keven Arseneault , qui nous a proposé son Recueil des techniques d’entraînement.

Souvent, lorsque l’on me pose une question liée à l’entraînement “comment faire pour…”, je me retrouve bien gêné. Car il existe de nombreuses méthodes selon l’objectif et ma réponse est souvent “cela dépend…”.

Vous comprendrez pourquoi avec ce recueil de plus de 150 méthodes et techniques d’entraînement et de préparation physique.

non classe  6 livres canadiens sur la préparation physique à lire absolument

Si ces ouvrages vous intéressent, je vous invite à visiter la boutique Gymsanté. Vous y trouverez bien d’autres livres, ebook et vidéos sur ces sujets.

>>Gymsanté Shop<<