A LIRE :

9 considérations pour la préparation physique hors saison au VTT Trial

Après son titre de champion du Monde 2011 et 4 semaines de repos, Gilles Coustellier est de retour à l’entraînement.

Un des avantages avec Gilles est qu’il a compris l’importance de se préparer physiquement pourla compétition.

Même si la saison 2012 est encore loin, nous avons déjà repris le suivi à distance et nous avons déjà beaucoup de travail.

Ainsi, j’ai voulu dans ce post revenir sur quelques points importants de la préparation physique hors saison au VTT Trial.

1 – Planifier
Comme l’expliquait Xavier Roy dans cet article, la préparation physique peut devenir un véritable casse tête. La première chose à faire est de définir un plan annuel en fonction du calendrier des compétitions prochaines afin d’arriver au sommet de sa forme au moment venu.

2 – Retourner aux bases des exercices de gainage
La tentation est toujours grande d’aller rapidement sur des exercices complexes. Mais la clé est d’avoir une progression : simple et générale >> complexe et spécifique.

3 – Rééquilibrer les chaînes supérieures

Avec la posture prise sur le vélo, les chances sont grandes qu’un pilote de VTT trial développe à terme une attitude cyphotique. La période de la hors saison est le moment parfait pour prévenir cette tendance dangereuse sur le long terme en travaillant les rétracteurs des scapulas entre autres.

4 – Rééquilibrer les chaînes inférieures
Encore une problématique de posture liée à la position sur le vélo. Ici c’est du côté du rapport entre extenseurs et fléchisseurs de la hanche qu’il faut porter son attention.

5 – Reprendre les habitudes alimentaires
Les 4 semaines de repos peuvent être sont synonymes d’un relâchement alimentaire. Le retour à une alimentation sportive sera progressif. Pour cet aspect c’est Isabelle Mischler, la nutritionniste de Gilles, qui programme l’ensemble des repas en fonction du planning des entraînements.
Pour plus d’informations, visitez www.dietetiquesportive.com et www.nutrimove.fr.

6 – Retrouver la mobilité
Plusieurs semaines sans activité sportive sont suffisantes pour faire perdre de l’amplitude de mouvement. Retrouver cette mobilité est indispensable avant d’augmenter le volume, l’intensité et la complexité des séances physiques.

7 – Développer le niveau de force
La force musculaire est le socle de nombreuses autres qualités physiques. Son développement représente un objectif majeur de la période de hors saison. L’objectif n’est cependant pas de devenir un bodybuilder, mais de se munir d’une solide base de force transférable sur le vélo.

8 – Entretenir les qualités énergétiques
Contrairement à la force musculaire, le développement des qualités énergétiques n’est pas l’objectif principal de la hors saison. Donc, réduisez le travail aérobie à faible intensité à son minimum au risque d’être nuisible au travail des qualités musculaires.

9 – Etre progressif
Vous avez la chance d’avoir une hors saison longue profitez-en pour développer progressivement de bonnes bases athlétiques.

Chaque publication, dans votre boîte de réception. Pas de spam, jamais. Promis.