A LIRE !

A lire : “Préparation Physique : Une Approche Intégrée De L’entraînement De Force Et De Coordination” par Frans Bosch

Pour ceux qui ne le savent pas, Frans Bosch est un entraîneur d’athlétisme et conférencier en apprentissage moteur aux Pays-Bas. Il est bien connu pour ses écrits et ses présentations sur le sprint et l’entraînement, et est consultant auprès de plusieurs clubs et de sélection de rugby et de football.

Mentionnez le nom, Frans Bosch, et attendez-vous à un très large éventail de réponses contrastées de la part des entraîneurs, des thérapeutes et des scientifiques du sport.

Certains entraîneurs ont attaqué Bosch de manière injustifiée en raison de ses approches différentes, ce qui est tout aussi grave que de suivre aveuglément tout ce qui est nouveau. Si il doit y avoir procès, celui-ci doit être équitable.

Je suis d’accord sur de nombreuses remarques de Bosch dans chaque chapitre, mais appliquer les informations à la salle de musculation ou au terrain est une histoire différente. Ce qui me préoccupe, c’est que certains de remette pas en en question l’information et qu’ils sautent aux exercices sans justifier leurs décisions.

Beaucoup pourraient être tenté de prendre les informations présentées par Bosch comme la vérité absolue plutôt que son véritable objectif – un moyen de repenser l’approche isolationniste de l’entraînement en force et d’ajouter davantage d’aspects de coordination à l’entraînement. Le livre se propose d’argumenter que devenir plus fort n’est pas le Saint Graal, et qu’il n’y a pas de chemin simple(iste) pour une performance complexe.

Mon objectif n’est pas de tenter tout révéler ou de mal interpréter Une Approche Intégrée de L’entraînement de Force et de Coordination, mais mon objectif principal est de présenter les sujets majeurs qui nécessitent plus d’investigation.

1/ La théorie des systèmes dynamiques.

Bosch s’appuie beaucoup sur la théorie des systèmes dynamiques. Malgré ce nom pouvant sembler fantaisiste, la théorie est simplement que le mouvement humain est le résultat d’un réseau très complexe de sous-systèmes co-dépendants. Non seulement nous avons des systèmes corporels différents, mais nous avons également des contributeurs différents pour chacun. Si vous regardez la course, par exemple, les performances sont liées à divers éléments tels que les fibres musculaires, le contrôle neuronal, les propriétés élastiques, la répartition des charges sur de nombreuses articulations, le système respiratoire, etc.

Si comme moi vous avez surtout goûté à la théorie des schémas lors de vos années universitaires, la théorie des systèmes dynamiques est dans une approche écologique de l’apprentissage moteur.
La théorie des systèmes dynamiques n’est pas nouvelle en soit. Disons juste que ce n’est pas celle mise en avant dans de nombreux filières en sciences du sport.
La théorie des systèmes dynamiques est globale, décentralisée, réflexe et basée sur l’expérience de la situation et de son environnement.

2/ Anatomie et influences limitantes sur la production de force

Bosch est très fort en anatomie et en physiologie et il fait un travail remarquable en soulignant que nous devons faire plus que compter les répétitions et mesurer la charge.
L’explication importante faites sur la manière dont le tissu réagit à la charge est mieux expliquée que dans la plupart textes universitaires classiques, et il montre correctement ses limites du modèle de Hill. Bosch présente un modèle contemporain du fonctionnement des forces élastiques, avec d’excellents exemples tels que les sauts en haies et d’autres mouvements.

Le relâchement musculaire, ou prétension, est un élément essentiel de Frans Bosch. Ce concept de relâchement musculaire est ignoré dans l’entraînement de la force et de la puissance. Nous savons que c’est là, mais son impact sur la performance est moins clair.

La section neuromusculaire de ce chapitre est très complètes, avec la meilleure illustration – littéralement – du recrutement musculaire, de la fréquence d’activation et de la synchronisation. Comme nous ne pouvons pas voir ces actions de manière visuelle, il est particulièrement utile de les comprendre en dehors d’une description écrite.

3/ Créer des athlètes adaptables, pas des athlètes adaptés

C’est l’essence de l’approche de Bosch. Nous devons non seulement nous concentrer sur la coordination dans l’entraînement en force, mais également adopter une approche flexible en matière de coordination. Si nous créons des règles rigides qui ne s’appliquent que dans certaines situations, les athlètes échoueront lorsqu’ils rencontreront quelque chose de nouveau. Dans le langage de Nassim Nicholas Taleb, nous voulons créer des athlètes antifragiles et non des athlètes fragiles. En pratique cela consiste à aider le corps à produire et appliquer de la force dans davantage de situations. Nous pouvons le faire en créant un meilleur environnement d’apprentissage.

Une réplique classique est que la pratique parfaite rend la performance parfaite, mais en réalité le mouvement est amélioré non pas en explorant son noyau (c’est-à-dire la technique parfaite), mais en explorant ses limites (c’est-à-dire où il tombe en panne). Vous devez constamment tester et pousser le corps à ses limites pour s’améliorer. Les athlètes échoueront dans cette zone, mais dans le bon environnement, ils pourront également apprendre à mieux faire les choses.

Enfin dans son livre, Bosch fournit l’un des meilleurs résumés des recherches en cours sur l’apprentissage moteur et permettre une meilleure rétention des modifications.

4/ Spécificité dans l’entraînement en force

Bosch ne cache pas le fait qu’il n’est pas un partisan d’un gros travail de musculation “classique”. Le sous-titre du chapitre, «Transfert limité de force et de puissance», ne va pas plaire à beaucoup de monde, mais il faut le lire avec un esprit ouvert.

Le point le plus problématique aux yeux de certains dans cette section concerne l’utilisation du transfert à grande vitesse à partir de méthodes à faible vitesse et à force élevée. Tout n’est pas question de spécificité; Parfois, l’entraînement doit compléter des domaines pouvant poser des problèmes, tel des syndromes de sur-utilisation. L’entraînement n’est pas qu’une question de besoins directs.

La discussion sur la RFD, et la section sur l’action et la spécificité des ischio-jambiers valent le détour.
En ce qui concerne les ischio-jambiers, le simple fait qu’il existe une contraction isométrique ne signifie pas que la réplication à l’extérieur du mouvement est le moyen idéal de résoudre le besoin de préparation du groupe musculaire. C’est la raison pour laquelle l’exercice “nordic hamstring” est toujours populaire pour réduire les risques de blessures aux ischio-jambiers. Mais corrélation n’est pas causalité.

Est-ce que je recommande le livre?

Si vous êtes un préparateur physique ou un entraîneur de sprint, je vous recommande de lire le livre pour vous aider à sortir de la pensée conventionnelle.
Si votre veille scientifique est importante, il n’est pas nécessaire de lire pour y chercher des révélations. Mais c’est peut-être sur bonne décision de l’ajouter à votre bibliothèque pour apprécier le travail d’explication simple de choses complexes.

Si l’ouvrage présente des points de discorde, c’est une bonne chose, car nos convictions doivent être remises en question. C’est la raison pour laquelle je recommande vivement ce livre à presque tous les préparateurs physiques qui cherchent à découvrir une autre philosophie d’entraînement, souvent parent pauvre de l’entraînement en France, en voyant le travail éloquent de quelqu’un d’autre.

Ne vous laissez pas effrayer par le prix du livre, c’est un excellent rapport qualité-prix, avec des images de haute qualité, un glossaire, des références et de nombreux contenus importants.

J’avais personnellement lu Une Approche Intégrée de L’entraînement de Force et de Coordination en anglais lors de sa sortie en 2015. Pour ne rien cacher, lecteur régulier d’ouvrage en anglais, celui-ci m’avait demandé un effort particulier pour bien saisir la philosophie de Bosch. Je suis donc ravis que celui-ci est été traduit en Français, facilitant son accès au plus grand nombre !

Préparation Physique : Une Approche Intégrée De L’entraînement De Force Et De Coordination” par Frans Bosch est disponible ici —> https://goo.gl/2hSRMJ


S'abonner au blog

Chaque publication, dans votre boîte de réception. Pas de spam, jamais. Promis.