A LIRE :

Blessures aux ischio-jambiers : pas toujours aussi simple que l’on pense !

Les blessures aux muscles ischio-jambiers sont fréquentes chez beaucoup de sportifs.
Les muscles ischio-jambiers sont des muscles de la cuisse permettant la flexion du genou, ils sont antagonistes du quadriceps (servant à son extension). Ce sont des muscles polyarticulaires qui vont de la hanche jusqu’à l’arrière du tibia et du péroné.

Ce groupe se compose de trois muscles :
– muscle biceps fémoral
– muscle semi-tendineux
– muscle semi-membraneux


Les blessures sur ce groupe musculaire sont l’accident musculaire, l’élongation, la contracture, la déchirure, la désinsertion (ok, j’arrête, je deviens sadique là !).

Le renforcement musculaire n’est pas toujours la solution pour vous éviter ces blessures, surtout lorsqu’elles sont chroniques.

Il ya en effet de nombreux facteurs impliqués.

1 – Le niveau de force
Que le niveau de force ne soit pas le seul facteur ne signifie pas qu’il n’a pas un rôle dans ce type de blessure.

2 – La longueur musculaire
Un muscle trop court a logiquement plus de chance d’être sujet à blessure. Surtout lors de l’exécution de mouvement sportif de grande amplitude.

3 – Les muscles synergiques
Des muscles sont dits synergiques lorsqu’ils travaillent ensemble dans la chaîne musculaire sollicitée. C’est-à-dire la chaîne postérieure concernant les muscles ischio-jambiers. Si l’un des muscles de la chaîne ne fonctionnement pas correctement, c’est un autre muscle qui doit prendre le relève. C’est pourquoi les muscles fessiers sont certainement les muscles les plus importants pour les sportifs.

4 – La posture
La posture est le fruit d’une activité musculaire depuis la naissance. Ainsi, notre activité quotidienne modifie nos propriétés musculaires (force, longueur, raideur) et influe notre posture.
Un défaut de posture très classique est l’antéversion du bassin.

Ce défaut est provoqué par des muscles quadriceps trop courts ou trop raides, qui tirent l’avant du bassin vers le bas.
Les ischio-jambiers sont alors étirés plus que la normale. On tombe alors rapidement dans le problème #2.

Comme vous le voyez à présent, vos problèmes aux ischio-jambiers peuvent avoir différentes origines. Vous pouvez avoir 1 des ces problème….ou les 4 à la fois.

Une évaluation est indispensable afin de pouvoir vous proposer la bonne stratégie de réduction des blessures ou de réathlétisation.

Chaque publication, dans votre boîte de réception. Pas de spam, jamais. Promis.