A LIRE :

Blessures sportives : cherchez-vous au bon endroit ?

Je le répète assez souvent, mon objectif est de réduire les risques de blessures pour mes sportifs.

Lorsque les sportifs ou les entraîneurs me sollicitent, tous parlent de force, de vitesse, d’explosivité ou d’endurance.

Mais sur le long terme, une saison, personne n’est performant et ne gagne blessé ou incapable de s’entraîner correctement à cause de la douleur.

Personne n’en parle au premier abord, mais tous (joueurs, entraîneurs et dirigeants) s’accordent sur un point : rester en bonne santé sur une saison est indispensable lorsque l’on se fixe des objectifs ambitieux.

Cependant, le reflexe de nombreux sportifs est mauvais lorsqu’ils font face à une blessure ou une douleur physique. Beaucoup font le choix des solutions rapides : anti-douleurs, anti-inflammatoires, diverses crèmes magiques, attelles de genou ou de cheville, stapping, etc.

Pour résumer la démarche : mal au genou = action sur le genou.

Malheureusement, la réalité du corps humain est plus complexe.

Voici quelques exemples :

– Il semblerait que la fatigue de la sangle abdominale contribue aux blessures des ischios-jambiers.

– Une faiblesse des muscles fessiers serait impliquée dans les douleurs au dos et aux blessures des chevilles/genoux.

– Une sangle abdominale trop faible augmenterait les risques de blessures aux genoux.

– Une faible mobilité des chevilles serait en lien avec les blessures aux genoux.

Nous pourrions poursuivre encore longtemps la liste sur tout le corps.

Donc, retenez que l’important pour rester en bonne santé toute une saison est d’identifier quelles sont les blessures les plus courantes et quelles sont leurs causes. Elles peuvent être nombreuses !

Personne ne peut résoudre un problème sans en connaître la cause.

 

Chaque publication, dans votre boîte de réception. Pas de spam, jamais. Promis.