A LIRE :

Conseils réduction des risques de blessures – Episode 1

  1.  Pas besoin d’exercices fantaisistes.

Mais d’une progression adéquate en fonction, entre autre, de l’expérience et du sport.

 

  1. Ne cherchez pas à développer votre puissance musculaire si vous êtes non entraîné ou désentraîné.

Les sportifs me demandent souvent d’améliorer leur puissance musculaire et/ou leur accélération. Certains veulent directement aller sur du spécifique et uniquement du spécifique. Avec ce type d’approche vous optimisez juste vos qualités musculaires actuelles. Vous ne passez pas au niveau supérieur. L’augmentation du niveau de force doit être votre objectif N°1.

 

  1. Commencez avec le tirage inversé TRX.

L’utilisation du TRX est un bon point de départ pour découvrir les sensations de la rétraction / du positionnement des scapuale. Puis pour apprendre l’exécution correcte des exercices de tirage inversés (sans faire le vermisseau).

 

  1. Utilisez des Mini band  si vous ne contrôlez pas vos genoux lors du squat

Une mini-band autour des genoux peut être d’une grande aide pour celles et ceux qui peinent avec le placement des genoux sur les exercices type squat. La bande apporte une sensation kinesthésique et aide à comprendre la sensation de pousser les genoux à l’extérieur en “activant” les fessiers.

 

  1. Le travail avec medecine ball est très rentable.

Tout d’abord, c’est un entraînement de la puissance musculaire par le coté vitesse. Enfin, ces exercices permettent un travail musculaire des membres supérieurs… Incluant la sangle abdominale. Vous ne vous en rendez pas compte car la contraction est brêve, mais elle est très importante et avec différents types de contraction !

 

Chaque publication, dans votre boîte de réception. Pas de spam, jamais. Promis.