Du nouveau sur les crampes!

La crampe est une contraction de courte durée, involontaire et douloureuse, d’un muscle ou d’un groupe musculaire. C’est un phénomène très handicapant lors de la compétition.

Pour certains elle est le signe d’un manque de condition physique du sportif. Ce sont les fameuses crampes de début de saison.
Mais la déshydratation est également souvent pointée du doigt comme une cause majeure de cette contraction involontaire.

Cependant, une étude américaine de 2010 indiquerait que tout ne soit pas si simple…

La plupart des recherches sur le sujet associaient fatigue neuro-musculaire et déshydratation. Les auteurs de cette récente étude ont volontairement limité la fatigue neuro-musculaire pour vérifier l’impact de la perte d’eau sur l’apparition des crampes.
Selon leur conclusion, il semblerait que les crampes trouvent plus leur origine dans une fatigue neuro-musculaire que dans une déshydratation lorsque celle-ci reste moyenne.
Les crampes seraient donc plus un signe de fatigue.

Cela permet de souligner plusieurs points.

– Surveillez néanmoins votre consommation en eau pour être certain de ne pas être sérieusement déshydraté et de risquer des crampes. Comment faire ? Quelques conseils sur ce sujet : Buvez-vous assez d’eau à l’entrainement?

– Suivez un vrai programme d’entrainement adapté. Tout le monde peut épuiser un sportif à chaque séance. Il n’y a rien de difficile à cela. Tous les entraineurs en sont capables. Un professionnel de la préparation physique doit vous proposer un programme de préparation adapté composé d’un enchainement et une alternance de périodes d’efforts intenses et de périodes de récupération.
Ces périodes de récupération permettent à votre corps de se renforcer et donc de progresser, limitant également cette fatigue neuro-musculaire qui semble être à l’origine des crampes.

Si votre préparateur physique ne fait que vous faire courir en vous hurlant dessus jusqu’à vous faire vomir, une seule solution : changez-en ! Il se pourrait que vous progressiez plus sans lui et que les crampes deviennent de l’histoire ancienne !

Mise à jour 17/09/10 : Xavier Roy vous propose sur son blog une revue des récentes études sur ce sujet.