Échauffement : vos 2 possibilités au début de l'entraînement

Lorsqu’on observe les pratiques des sportifs, il est possible de constater 2 manières de faire l’échauffement.

 

1/ Activité “cardio” pendant 10-20 minutes

Au choix : tapis, vélo stationnaire ou elliptique, jogging, jeux collectifs, etc.

Pour moi c’est un choix d’une grande fainéantise, doublé de la perte d’un temps qui pourrait être bien plus rentable et efficace.

Regardons les choses en face. La population générale passe la majorité de son temps assis (canapé, table, bureau) ou allongé. Elle a des postures et des activités journalières très répétitives nécessitant de faibles amplitudes de mouvement, provoquant des déséquilibres et compensations. Quelle bonne idée à l’échauffement de renforcer ces déséquilibres/compensations par des activités “cardio” elles aussi de faible amplitude et pauvres d’un point de vue moteur !

Même logique pour le sportif de compétition, pour qui c’est le sport en lui-même qui provoque ces déséquilibres/compensations.

Ok, vous allez avoir un léger impact sur le système cardio-vasculaire et avoir cette sensation d’être “chaud” en faisant un peu de “cardio” au début de la séance.

Mais l’avant séance peut aussi être l’occasion d’améliorer la qualité de vos mouvements et d’optimiser les mécaniques techniques de vos déplacements.

Ce qui nous mène à notre seconde option pour l’échauffement :

 

2/ “Préparation au mouvement” ou méthode intégrée

Vous cherchez à avoir le même impact léger sur le système cardio-vasculaire et avoir cette même sensation d’être “chaud” en faisant un peu de “cardio” au début de la séance ? Pourquoi ne pas le faire en enchaînant plusieurs exercices qui auraient pour objectif d’améliorer la qualité de vos mouvements et d’optimiser les mécaniques techniques de vos déplacements ?

 

Un exemple :

Squat pendant la séance ?

Mobilité : chevilles / hanches

Correctif : schéma assisté/résisté

 

Séance de vitesse ?

Vous avez des douleurs aux épaules ?

Plusieurs variables sont à prendre en compte : sexe, blessures, sport, type de séance,etc.

 

Au début de séance, votre corps est disponible pour une remise à zéro (reset). C’est le seul moment où il sera autant disponible ! Profitez-en !

 

Sincèrement, je préfère largement la seconde approche. Les sportifs, peu importe leur niveau, sont souvent surpris lorsque je ne propose pas de “cardio” simple à l’échauffement. Mais honnêtement, faire 15 minutes d’elliptique en début de séance tient de la culture, de l’habitude, plus que d’une réflexion sur vos besoins pour une séance efficace. Soyez plus exigeant !