Entrainement de la vitesse : de quoi parlons-nous ?

L’entrainement de la vitesse est un thème récurent de la préparation physique. Quel entraîneur ne place pas cette qualité parmi les qualités recherchées pour ses athlètes ?

Plusieurs facteurs influencent cette capacité de vitesse. Les facteurs physiologiques tels que la force musculaire et la souplesse. Mais aussi les facteurs psychologiques et tactiques entre autres.

Il faut aussi garder à l’esprit que cette qualité athlétique est également déterminée par des facteurs héréditaires, fixant en partie la répartition entre fibres lentes et rapides, ainsi que le schéma d’innervation.

La vitesse est dans le vocabulaire courant du monde sportif un terme trompeur, dépendant de la perception que chacun s’en fait. En effet, de quelle vitesse parlons-nous ? Vitesse de déplacement, vitesse gestuelle, vitesse de réaction pour le prendre que quelques exemples.

Car entre le sprinter de 100m, le joueur de sport collectif et la tennis-woman, le terme commun « vitesse » va prendre un sens différent.

Le coureur de sprint va chercher à parcourir la distance voulue à la vitesse la plus grande (c’est un raccourci j’en conviens).
Le joueur de sport collectif va lui chercher à être capable de « jouer » vite. C’est-à-dire accélérer, sprinter, s’arrêter et changer de direction.
Pour les sports raquettes la vitesse va, tout comme le joueur de sport collectifs, impliquer une vitesse dans les changements de direction. Mais également la vitesse transmissible à la balle.

Dès lors il convient, en fonction du sport, de définir quel est votre objectif. De quoi l’athlète a-t-il besoin pour être plus performant ? Dans le sport en question, quelles composantes de la vitesse sont des facteurs prépondérants ?

En voici quelques unes pour vous aider:

L’activité est-elle linéaire, latérale ? Les deux ? La course est-elle continue ou bien les changements de direction sont-ils fréquents ? Les courses sont-elles longues ou courtes ?

Il est alors logique que l’entrainement de la vitesse chez pour un sprinter ne soit pas exactement la même chose que chez joueur de sports-collectif.