Entrainement et surfaces instables : Société canadienne de physiologie de l’exercice prend position

La Revue canadienne de Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme revient sur ce sujet dans son numéro de Février 2010.

Dans celui-ci la Société canadienne de physiologie de l’exercice prend notamment position à propos de l’utilisation de l’instabilité dans l’entrainement des muscles profonds lors de conditionnement physique de sportifs et de non-sportifs.

Les conclusions correspondent à celles des études citées dans le post : La vérité à propos de l’entrainement sur surfaces instables.

A lire dans ce numéro:

Prise de position de la Société canadienne de physiologie de l’exercice : L’utilisation de l’instabilité dans l’entrainement des muscles profonds lors de conditionnement physique de sportifs et de non-sportifs

Ce que j’ai toujours voulu savoir à propos de l’instabilité dans l’entrainement

L’utilisation de l’instabilité pour l’entrainement des muscles profonds

Merci à Coach Stevy Farcy, lecteur assidu et rédacteur de 2 blogs (Basketball Training for Young Players et Poussins Elite US Creteil Basket) qui m’a fait passer l’information sur cette parution.