Votre pas n’est pas négatif !

Dans un article de 2011, je présentais une étude mettant en avant l’intérêt de ce fameux pas, dit négatif, que certains nomment le plyo-step.

Malheureusement, je continue d’entendre dans la bouche d’athlètes et d’entraîneurs, ce terme de “pas négatif” lors d’un départ.

4 remarques, qui vous permettront de comprendre pourquoi votre pas n’est pas négatif  :

1 – Nous savons que la meilleure position pour l’accélération linéaire est de placer les pieds décalés. Regardez les sprinters dans leurs blocs.

sprint-depart-vitesse

Mais… Aucun autre sport ne reproduit cette position. Dans la majorité des sports vous devez accélérer depuis la position athlétique.

2 – Donc tout ce que fait le corps, c’est qu’il cherche à créer un posture, un angle plus propice à l’accélération linéaire. Dans une situation où on lui demande de créer de la vitesse, le corps humain cherche la meilleure position. C’est aussi simple que cela. Vous ne pouvez pas accélérer avec les pieds en dessous du bassin.

3 – Dans l’objectif de maximiser la force produite au sol (clé dans l’accélération), utiliser un “rebond” du pied au sol est plutôt un bonne idée. Cet appui au sol peut être décrit comme “pliométrique”. Or nous savons que cette utilisation des propriétés élastiques du muscle permet de produire plus de force.

4 – Placer le corps / athlète dans les bonnes situations d’entraînement le force à trouver la solution optimale. Parfois, tout ce qu’il reste à faire est d’affiner, d’ajuster, corriger le mouvement.