Etes-vous un débutant ou un expert dans votre préparation physique?

Ce qui sépare le débutant de l’expert est la capacité pour l’expert de réaliser les bases extrêmement bien.

Il est fréquent pour le débutant de vouloir réaliser des choses avancées avant d’être certain de maîtriser les bases.

Les exemples classiques sont de vouloir mettre rapidement beaucoup de poids en musculation, de vouloir être rapide sur le terrain sans vouloir apprendre à courir ou de vouloir réaliser des exercice complexes sans avoir développé son gainage et sa proprioception.

Exemple ci-dessous avec un exercice de pliométrie déjà bien avancé (ou une utilisation stupide dangereuse du matériel) pour un jeune athlète qui visiblement ne sait pas sauter ni se réceptionner…

Le résultat est trop souvent un aller simple chez votre kiné.

La différence entre le débutant et l’expert est l’excellence sur les fondamentaux.

Les progressions dans la difficulté et dans la complexité des exercices sont tout aussi importantes que l’exercice en lui-même.

J’avais déjà donné un exemple avec l’utilisation de l’haltérophilie pour le développement de l’explosivité et de la progression que j’utilisais auprès de mes sportifs.

Lorsque je réalise le programme pour un sportif sur le terrain, en salle de musculation ou pour un suivi à distance, une attention particulière est toujours portée à proposer progressivement des exercices toujours plus variés et complexes autant que des méthodes appropriées pour l’ensemble des mouvements.