,

La spécialisation précoce augmenterait les risques de blessures chez les jeunes athlètes

Selon une étude présentée en octobre dernier à la conférence nationale de l’American Academy of Pediatrics, la spécialisation précoce des jeunes athlètes augmenterait les risques de blessures.

L’étude a suivie 1206 jeunes athlètes de 8 à 18 ans, sur une durée de 6 à 3 ans.

Lorsqu’il participe à un volume de sport plus important que son âge, un jeune athlète verrait s’accroître les risques de blessures de sur-utilisation.

L’étude met également en avant que l’entraînement pour un sport, 2 fois plus que la participation à une activité physique, augmenterait aussi les risques de blessures.

Enfin, les jeunes athlètes les plus “spécialisés”, présenteraient des taux de blessures plus importants.

Encore une étude allant dans les sens des préconisations du modèle de développement à long terme de l’athlète (DLTA).

Source :

Abstract: Risks of Specialized Training and Growth for Injury in Young Athletes: A Prospective Cohort Study (2013 AAP National Conference and Exhibition)