Catégories
Prévention des blessures

L’importance de la mobilité de la cheville (encore !)

Un déficit de mobilité au niveau de la cheville peut être une vraie problématique. J’ai déjà évoqué le problème dans un article précédent concernant un simple mouvement de “squat”.

Mais il apparaît que la mobilité de votre cheville a un rôle sur un plus grand nombre de mouvements du corps.

En effet, une récente étude du journal d’orthopédie et de thérapie sportive (JOSPT) a mis en avant qu’une restriction de la mobilité de la cheville provoquait une baisse de la qualité du mouvement sur une simple descente de step.

Descente de step ?
Le “step down” est utilisé par les kinésithérapeutes lors de l’évaluation et la rééducation de pathologie au niveau du genou : tendinites, rupture LCA (ligament croisé antérieur), etc.

L’intérêt est notamment d’évaluer si vous êtes capable de contrôler votre genou lors de la descente, c’est-à-dire d’éviter l’adduction et la rotation interne : le genou se déplace vers l’intérieur. C’est plutôt mauvais signe car l’articulation du genou n’est pas conçue pour cela.

C’est un mouvement plus complexe qu’il n’y paraît à première vue car il faut combiner force musculaire, équilibre au niveau du pied et de la cheville et gainage.

L’étude
Les examinateurs ont étudié 29 sujets et sont arrivés à la conclusion que ceux qui avaient le plus de problèmes avec ce test étaient les mêmes montrant le plus de restriction de mobilité au niveau de la cheville. Près de -10° en moyenne.

Quelles conséquences ?
Personnellement, je dois bien avouer que je ne portais qu’une attention relative à cet aspect de la préparation physique.

Mais depuis un peu plus de 2 ans, différentes lectures et rencontres m’ont permises de faire évoluer et sans aucun doute améliorer mon approche.

Réfléchissez, si votre cheville fonctionne mal, votre genou devra alors compenser et donc travailler de manière inappropriée.
Si votre genou fonctionne de manière inappropriée, c’est au tour de la hanche de devoir compenser ce travail incorrecte de la cheville et du genou. Et ainsi de suite en remontant articulations par articulations, pour finir avec un mouvement global du corps potentiellement dangereux et certainement pas optimal. C’est-à-dire loin de votre réel potentiel de performance.

Libérez votre potentiel
Lorsqu’on y fait attention, il est impressionnant de constater le grand nombre de sportifs avec une cheville à la mobilité limitée, n’exploitant pas tout leur potentiel physique.
Regardez, la position d’un squat, n’est-t-elle pas une position défensive dans de nombreux sports, tel le basketball ?
Un mouvement comme le “step down” n’est-t-il pas très proche d’un appui pour changer de direction ? Situation lors de laquelle de nombreuses blessures surviennent ?

La capacité à bouger, se déplacer et pratiquer votre sport efficacement sans douleur, en réduisant les risques de blessure et en utilisant pleinement votre potentiel athlétique est un objectif majeur de votre préparation physique.
Quelques exercices bien ciblés sont pertinents.