Le livre “ la bible de la préparation physique – Le guide scientifique et pratique pour tous” était attendu par beaucoup. C’est un ouvrage copieux, 640 pages, que nous proposent Didier Reiss et Pascal Prévost.

Un peu surchargé ces derniers temps, j’ai donc mis un peu de temps à lire ce livre.

Ce livre n’est pas pour vous si…

Ce livre n’est pas pour vous si vous attendez des réponses simples et courtes à des questions simples et pratiques que vous vous posez pour votre entraînement.

Le livre est en effet très complet, mais, revers de la médaille, il est donc difficilement abordable pour le sportif du week-end ou totalement loisir qui cherche un programme à suivre.

Trop d’information tue l’information. Je ne partage pas l’annonce des auteurs lorsque l’on parle de “guide pratique pour tous”. Je partage le quotidien de sportifs de niveaux et d’âges très différents. Ils se posent souvent des questions similaires à celles posées par Didier Reiss et Pascal Prévost, mais attendent des réponses simples, courtes et précises du type : “que dois-je faire maintenant !!”. Graphiques et citations d’articles scientifiques ne sont pas appréciés et accessibles par tous.

 

Ce livre est pour vous si…

Ce livre est pour vous si vous êtes étudiants en sciences du sports, que vous préparez un diplôme lié aux métiers la forme, que vous n’avez pas eu le temps de mettre à jours vos connaissances/compétences depuis quelques années, ou que vous vous intéressez fortement aux sciences de l’entraînement sportif pour vous même (public averti un minimum).

Dans ce cas, c’est un livre à ne pas manquer. Je dirais même que si vous êtes étudiant en sciences du sport, vous faites une erreur de ne pas vous procurer “la bible de la préparation physique”. Les références scientifiques sont omniprésentes, le contenu récents et les auteurs proposes de nombreuses illustrations et exemples pour faciliter la compréhension du lecteur initié. Ce livre est donc un bon récapitulatif des connaissances scientifiques actuelles sur le développement des qualités physiques.

En revanche l’ouvrage est assez bref sur les différents types de planification de la préparation physique, l’organisation des cycles selon les différents sports, le choix des exercices. Même si je dois bien accorder aux auteurs que passées les généralités sur ces sujets, il y a autant de planifications et de programmes possibles qu’il y a de sportifs. Il aurait fallut le double des 640 pages !

Pour vous procurer le livre sur Amazon, cliquez ICI