Mise au point sur les étirements

Aujourd’hui je souhaite faire une mise au point sur un sujet qui agite les réseaux sociaux chez les sportifs : les étirements.

Il aura suffit d’un article de 2012 (que j’ai moi même partagé sur mon Twitter). L’article du site Suisse Planetesante.ch , intitulé “Les étirements sont inutiles avant et après une activité physique” aura eu pour conséquence de faire sauter de joie une grande majorité des sportifs de France.

HAPPY !

On connaît tous le plaisir qu’évoque les étirements (surtout chez les hommes).

Je ne voudrais (pas trop) casser l’ambiance festive déclenchée par ledit article. Mais il y a 2 points à retenir : AVANT et APRÈS.

L’article ne dit pas de ne JAMAIS s’étirer, ou que les étirements sont à bannir POUR TOUJOURS. L’article ne présente pas non plus les différents types d’étirements, mobilisations, etc.

La souplesse est une qualité physique comme la vitesse, la force ou l’endurance. C’est donc une qualité physique à entraîner et donc à planifier. Notamment lors d’autres temps que celui des entraînements de vitesse, de force ou d’endurance.

Oui, oui, une entraînement avec uniquement des étirements …pendant plusieurs minutes.

Par ailleurs, un article récent rédigé par Pascal Prévost et Didier Reiss (auteurs de la Bible de la préparation physique) permet de débuter un bilan plus récent et plus large sur ce même sujet des étirements : Les étirements : que sait-on aujourd’hui ? Bon ou pas bon d’en faire ? (1/3)