Le principe de la musculation peut être résumé de façon assez simple : solliciter de manière inhabituelle le muscle pour améliorer ses performances.
Le “piège” est que le corps humain s’adapte à l’entrainement qui lui est proposé.

Ainsi, face à un programme peu varié et répétitif, le corps va subir un phénomène communément appelé de “plateau” : vous ne progressez plus.

Les causes peuvent en être multiples (sommeil, nutrition…) mais le plus simple pour continuer à développer votre niveau de force va être de ne pas répéter pendant trop longtemps les mêmes séances.

Enfin, la musculation peut être vécue par certains sportifs comme un corvée. Ceux-ci trouvant ce type d’entrainement répétitif et ennuyeux. En un mot : démotivant !

Il est donc important de changer, de briser, la routine.

Voici quelques idées :

– Exercices
Il est assez facile de changer d’exercice. Vous pouvez par exemple utiliser des haltères plutôt que des barres et inversement. Attention, la charge ne sera certainement pas la même !

– Séries
Effectuer une ou deux séries de moins et tenter d’utiliser des charges plus lourdes. Si votre objectif est d’améliorer votre niveau de force grâce à la musculation, les séances doivent sortir de votre “zone de confort”.

– Répétitions
En fonction de votre planification annuelle et de vos objectifs, vous pouvez varier le nombre de répétitions par série (la musculation ne se limite pas à des séries de 10 répétitions !).

– Récupération
C’est un bon moyen de faire varier la difficulté d’une séance. Plus la récupération entre les séries est importante, plus l’effort sera facile et inversement.

– Amplitude de mouvement
C’est une chose d’effectuer un mouvement. C’en est une autre de réaliser ce mouvement sur une amplitude plus importante.
Au-delà d’être plus difficile, cela n’en sera que globalement plus bénéfique pour votre santé.

– Machine
Arrêtez d’utiliser des machines si vous êtes un adepte, “presse à cuisse” incluse. Les gains en force grâce à ces dernières ne sont pas les plus facilement transférables aux gestes sportifs. N’oubliez pas votre objectif N°1 : être performant dans votre sport. La musculation est un outils pour cet objectif.

– Récupération
C’est une idée parfois très difficile à admettre pour certains sportifs. Prendre une semaine de récupération (partielle ou complète) ne va pas vous faire régresser. Ce sera l’occasion pour votre corps de se réparer et de se préparer aux prochaines semaines d’entrainement. Cela vous aidera à limiter les blessures dues à la fatigue et vous permettra de poursuivre votre préparation.

Rappelons que ces changements doivent s’inclure dans une planification spécifique à vos besoins, vos objectifs sportifs et aux spécificités de votre sport.