Certains pourraient penser que je passe mon temps à dire ce qu’il ne faut pas faire. Pas totalement faux. J’essaie plutôt d’expliquer que tout n’est pas toujours bon pour tout le monde. Grosse différence !

Néanmoins, j’ai décidé aujourd’hui de vos proposer 3 types d’exercices que vous ne faites pas assez dans votre préparation physique :

1 – Exercices correctifs

Peu importe le type de travail correctif (activation/isolation ou intégration), il est toujours bon, dans un objectif de santé à long terme, de réaliser ce type d’exercices. Par exemple, réaliser des overhead squat en début de séance peut s’avérer très utile si vous sollicitez ce même schéma pendant le corps de séance.

Comme je vous l’expliquais dans CET ARTICLE, j’utilise le travail correctif depuis 2008 et je pense que cela m’aide à garder mes sportifs en bonne santé sur le long terme.

 

2 – Exercices pliométriques

La pliométrie est souvent identifiée comme une méthode visant l’amélioration des qualités d’explosivité et de force/vitesse. Ce qui est vrai.
Mais il faut également se souvenir de l’importance de la maîtrise de la phase excentrique lors des réceptions et des changements de direction. Comme je vous le présentais dans un article en 2 parties sur le sujet des changements de direction (PARTIE 1 – PARTIE 2 ), plus la vitesse est élevée, plus la force à absorber est grande. Les exercices de musculation ne peuvent que très difficilement reproduire les mêmes caractéristiques de force et de vitesse que les exercices pliométriques.

Apprendre à décélérer / absorber de la force est tout aussi important, si ce n’est plus, que d’apprendre à accélérer.

3 – Exercices technique vitesse et changements de direction

La vitesse en sport n’est pas seulement une affaire de qualités neuromusculaires. De ce fait, apprendre, puis conserver les bonnes techniques de bases semble nécessaire. Ceci durant toute l’année. Les thèmes sont nombreux : accélération, décélération, linéaire, latéral, changements de direction. Plusieurs conseils dans CETTE VIDEO.