A LIRE :

Prévention: la cheville

L’articulation de la cheville est la zone la plus touchée par les blessures sportives.

La plus courante est la rotation vers l’intérieur, plus communément appelée entorse.

Cette articulation est fragile et toute douleur à ce niveau, même minime, a pour résultat l’impossibilité pour le sportif de pratiquer.

La prévention des blessures de la cheville est donc importante pour la performance sportive. Voici quelques conseils :

La prévention doit se voir d’un point de vue musculaire. L’objectif va être de renforcer les muscles de l’articulation pour rééquilibrer la relation agoniste/antagoniste de l’articulation.

Ainsi, pour la cheville, la faiblesse vient principalement des fléchisseurs, responsables de la monté de la pointe du pied, et des rotateurs externes.

L’objectif est de permettre au muscle de la cheville d’être assez fort pour maintenir l’articulation en place. Cela peut se faire manuellement grâce à un partenaire mais également avec des bandes élastiques ou par électrostimulation.

ankle-dorsiflexion

La prévention doit également se voir sous l’aspect proprioceptif. Cet aspect est évidement lié contrôle musculaire des muscles de la cheville.
Le maintien articulaire doit donc être un objectif principal. Le travail peut se faire sur plateau de freeman, trampoline ou surface instable.

Enfin, le programme de prévention doit comporter une partie plus spécifique au mouvement sportif.
Les exercices viseront à solliciter la cheville dans des situations plus « dynamiques » : bondissements avec stabilisations ou encore travail d’appuis sur surfaces instables.

 

Chaque publication, dans votre boîte de réception. Pas de spam, jamais. Promis.