Posséder une mobilité de cheville satisfaisante devient chose rare.
Le problème si vous êtes sportif, c’est que ce manque de mobilité est nécessaire pour de nombreuses raisons dont entre autres :

réduire les risques de blessures au genou
réduire les risques de douleurs chroniques au genou
créer des angles d’accélération
exécuter correctement certains mouvements de base tel que les squats et les fentes

Ce sont déjà beaucoup de bonnes raisons pour attaquer le problème. Problème très courant si j’en juge par mon expérience personnelle : 50 à 75 % des sportifs.

A partir de ce besoin, j’ai l’habitude de proposer les étirements des mollets / mobilisation cheville très (très) souvent avant et pendant la séance pour optimiser les mouvements lors de celle-ci.
Voici un exemple :

L’un des problèmes que je rencontre parfois est que la sensation n’est pas derrière la cheville, mais devant. Une sensation de blocage devant.
Cette sensation est en fait le blocage du tibia lorsque celui-ci n’est plus aligné correctement (pour diverses raisons) dans l’articulation. L’articulation ne peux plus fonctionner correctement et blocage est mécanique. Plus rien à voir avec un(e) mobilisation/étirement.

La solution que j’utilise dans cette situation est de chercher à aligner correctement la tibia grâce à une mini-band. Placez la mini-band autour des chevilles et procédez à une mobilisation de la cheville sur mur.

L’élastique est là pour tirer le tibia vers l’arrière, le recentrer dans l’articulation et permettre d’attaquer ce qui nous intéresse : la mobilité.

Vous devriez avoir sentir l’étirement derrière la cheville et dans les mollets.