A LIRE :

Quel effort pour maigrir ?

L’édition de mars-avril du magazine Sport et Vie faisait sa couverture avec la question suivante : “Quel effort pour maigrir?”

Le dossier de plusieurs pages a été rédigé par François Péronnet, Guy Thibault et Janathan Tremblay du département de kinésiologie de l’Université de Montréal. Les pages proposées pas ces experts sont particulièrement intéressantes et je vous en recommande la lecture complète.

Les auteurs reviennent sur une notion largement diffusée : le Lipomax.

La théorie du Lipomax repose sur la définition d’un intensité d’effort optimale pour brûler des graisses. Un sujet de préoccupation pour de nombreux sportifs et une source de motivation pour les sédentaires.

Ainsi, si votre objectif était de brûler de la graisse on pouvait vous recommander un effort à une intensité précise de votre VO2 et donc de fréquence cardiaque.

Cependant, ce dossier nous explique de manière très précise les raisons pour lesquelles cette théorie est tout simplement fausse !

Ceci pour 4 raisons :

1- Le Lipomax est une zone et non un pic

Cette “zone Lipomax” correspond sur le terrain à une intensité d’effort adoptée spontanément à l’entrainement dans la plupart des activités dites d’endurance.

2-Le Lipomax change tout le temps

Il varie en fonction de la forme du pratiquant (même problématique que pour l’entrainement de la force : pourcentages et répétitions : comment avoir tout faux en musculation)

3-Le Lipomax ne dit pas tout!

Le Lipomax ne prend pas en compte l’utilisation des graisses après l’effort. Ainsi, l’organisme oriente ses choix de carburant en fonction de l’effort pendant et après celui-ci, mais également en fonction des choix nutritionnels après l’effort.

4-Le Lipomax est mis en doute par les expériences de terrain

Certaines études comparant les différentes théories sur l’amaigrissement ne permettent pas de valider le Lipomax comme la meilleure méthode.

La fin d’un mythe?

Chaque publication, dans votre boîte de réception. Pas de spam, jamais. Promis.