Quelles compétences fondamentales pour les jeunes sportifs ?

Chez les jeunes athlètes, la spécialisation précoce est à présent très fortement déconseillée. Elle est même contre productive et ne garantit pas la performance à l’âge adulte. A titre d’exemple, une étude du passé sportif des joueurs de l’équipe canadienne junior de hockey sur glace est explicite :

5 : âge moyen de début de la pratique du hockey sur glace.

14 : âge moyen de spécialisation dans le hockey sur glace.

15 : âge moyen du début d’un intense programme de préparation physique .

73 : pourcentage de joueurs ayant participé à des compétitions dans d’autres sports avant15 ans.

5,4 : nombre moyen de sports auxquels ont participé les joueurs autre que le hockey sur glace.

Enfants et adolescents ont besoin de se voir enseigner les bonnes compétences physiques aux moments opportuns pour se développer dans leur sport ou leur vie future.

Dans ces objectifs, le plan de développement à long terme de l’athlète (DLTA) décrit ce que les athlètes doivent entreprendre à des âges et des stades de développement précis.

Le développement de compétences fondamentales est donc l’objectif chez les jeunes athlètes.

Mais quelles sont ces compétences fondamentales ? Voici une liste :

Locomotion
– Marcher
– Courir
– Esquiver
– Sauter
– Sautiller
– Bondir

Stabilité
– Atterrir
– Équilibre
– Tourner

Manipulation
– Lancer
– Attraper
– Jongler / Volleyer
– Dribbler (main / pieds)
– Frapper (avec un objet : batte, raquette, crosse)
La maîtrise de ces compétences permet, à long terme, de passer d’une pratique d’activités pré-sportives à la pratique sportive spécialisée.