S’entrainer lentement pour devenir plus rapide

Suite a une vidéo présentant quelques extraits des séances de préparation athlétique proposées aux stagiaires lors du IDF Football Camp junior d’août dernier.

J’ai reçu plusieurs questions et remarques via mes comptes facebook et twitter ou par formulaire de contact.
La majorité de ces messages resemblait à ceci :

“Salut Xavier, très sympa comme vidéo. Pourtant je ne comprends lorsque tu dis que les joueurs ont travaillé les aspects d’accélération et de vitesse alors qu’il semblerait, selon la vidéo, qu’ils n’aient pas beaucoup “sprinté” durant le camp ? (PS : pourquoi y a-t-il des joueurs dansant le C-walk dans le gymnase ?).”

Bonne question pour le C-walk. Ils sont certainement fans de hip-hop west coast et ont confondu l’exercice de pliométrie avec le C-walk ! Dans les deux cas, C-walk et exercice pliométrie, il y a encore de la place pour de l’amélioration !

Pour revenir à la question initiale, l’objectif de ce genre de stage est de leur donner les moyens de se déplacer “bien”. Pas vite ou longtemps. Simplement de se déplacer correctement. C’est déjà un énorme objectif !
Car si l’on fait la liste des aspects techniques de la course, il y a en a de nombreux ! Jugez plutôt :
– Posture
– Action des bras
– Action des jambes
– Base au sol
– Placement du centre gravité
– Angle de pluissance
– Placement du pied

En plus, vous pouvez multiplier les thèmes de travail par 4 ! Car il faut savoir accélérer ET décélérer, à la fois en linéaire ET en latéral.

J’ai souvent dit que pour moi l’athlétisme n’était pas LA solution pour développer la vitesse en sport, notamment dans le football américain. En revanche, son approche très détaillée et analytique du déplacement est clairement une philosophie dont il faut s’inspirer !

Avant de courir : apprendre à courir !
Voici donc pourquoi nous passons autant de temps sur des éducatifs.

Que faites-vous pour devenir plus rapide sur le terrain et distancer vos adversaires ?