A LIRE :

Vitesse : comment choisir la bonne résistance/charge ?

La vitesse est une qualité physique dépendante de 3 facteurs :

– les aspects techniques/biomécaniques
– les aspects cognitifs (un joli terme pour la prise d’information/décision/réaction)
– les aspects neuromusculaires

Parmi les méthodes d’entraînements des qualités neuromusculaires, il existe l’utilisation de chariot pour ajouter une résistance lors des sprints et accélérations.

La vérité est que :

1 – cette charge optimale n’a pas encore été déterminée.
2 – cette charge optimale dépend de l’objectif / distance.

Cependant, une récente étude de 2014 semble nous donner des informations utiles.

Il est souvent suggéré que des poids trop importants (au delà de 10% du poids de corps) ont un impact négatif sur les aspects techniques.
Néanmoins, selon cette étude il semble que plus la résistance est importante (jusqu’à 20% du poids de corps), plus les effets sont positifs sur les courtes distances.
Les résistances les plus faibles semblent avoir des effets positifs sur les distances plus longues.

Votre entrainement ?

Ainsi, selon votre sport et votre poste de jeu, il semblerait logique de proposer des charges adéquates correspondantes aux distances d’accélération.
Mais également de faire varier les charges dans la semaine ou dans l’année.

 

Chaque publication, dans votre boîte de réception. Pas de spam, jamais. Promis.